Kawasaki ZRX 1100 R « Mélusine »

Cette Kawasaki ZRX a été ma moto-école-de-mécanique. Si avec un pote, nous faisions déjà les révisions de nos ER5, nos ZRX sont les premières motos réellement démontées par nos petites mains.

Et cette moto, au fur-et-à-mesure de petites modifications s’est discrètement éloigné du modèle d’origine. La plus visible est son passage de ZRX N Violine à ZRX R Noir-argent.

Achetée à 50 000 km, elle en a aujourd’hui le double. Cette Kawasaki a toujours été d’une fiabilité exemplaire et nous a emmenée jusqu’en Ecosse. Et malgré ses 115 000 km et quelques signes de fatigue (fuites, rouille…), elle est toujours aussi vaillante et généreuse en sensation.

Préparation moteur :

  • Arbres à cames de Kawasaki ZZR 1100 type C
  • Rotor d’allumage +4°
  • Réglage carburation avec un kit Dynojet stage 3 et cornets Vance & Hins
  • Libération de l’échappement avec une ligne Akrapovic Titane NH complète

Esthétique et partie-cycle :

  • Transformation en ZRX R noir/argent avec des carénages d’origine trouvés sur le net (ce n’est pas une peinture) en poussant le détail jusqu’aux bouchons de fourches (bleu)
  • Remise en place de rétroviseurs type origine
  • Guidon ABM Street-Bar de 82cm
  • Rigidificateur de fourche Raspo
  • Tirant d’étrier de frein arrière Raspo
  • Bac à batterie pour remplacer la boite à air et garder l’indispensable soute sous selle
  • Etriers de frein de ZRX 1200 avec durites aviation
  • Amortisseurs arrières de ZRX 1200
  • Pour qu’elle garde un peu de son « histoire » malgré ces transformations, j’ai gardé quelques pièces usées. Ainsi les poignées passagers portent toujours les stigmates des quelques poses au sol de la moto, le carter alu du rotor d’allumage perd sa peinture…